Micro-entreprise : les avantages

La micro-entreprise ou micro-entrepreneuriat rencontre aujourd’hui un énorme succès auprès de la population française. Il s’agit d’un régime spécifique faisant partie de la famille de l’entreprise individuelle. Un régime qui présente de nombreux avantages en termes de fiscalité et de comptabilité. Quels sont donc les avantages de la micro-entreprise ? Mais d’abord, comment accéder au statut de micro-entrepreneur ?

Quelles sont les conditions d’accès au régime micro-entreprise ?

Le statut de micro-entrepreneur permet de bénéficier d’un régime comptable, fiscal et social plus simplifiés et donc de créer une activité en toute simplicité. Le régime est accessible à tous les entrepreneurs notamment toutes personnes physiques ayant créé une entreprise individuelle commerciale, libérale ou artisanale qu’il soit salarié, fonctionnaire, retraité. Aucun diplôme ou niveau d’étude précis n’est requis. Pour bénéficier du statut, il faut juste que l’entreprise respecte certaines conditions. Le seuil annuel de recette est à titre d’exemple fixé à 170 000 euros pour les activités commerciales et 70 000 euros pour les professionnels libéraux relevant des bénéfices non commerciaux.

Mais quels sont donc les avantages de la micro-entreprise ?

Le régime micro-entreprise présente de nombreux avantages pour les entrepreneurs surtout en termes d’accessibilité, de fiscalité, des obligations comptables. L’accès au statut de micro-entrepreneurs est effectivement très simple. Il suffit d’effectuer une déclaration en ligne de micro-entrepreneur auprès d’un centre de formalité des entreprises pour procéder à l’inscription. Pour ce faire, il est nécessaire de remplir un formulaire de déclaration mentionnant l’identité du souscripteur, le domaine d’activité où il souhaite exercer, ainsi que l’option fiscale qu’il veut choisir. En termes de comptabilité, le micro-entrepreneur bénéficie d’une obligation comptable simplifiée. Il n’est pas dans l’obligation de tenir une comptabilité et donc dispensé d’établir des comptes annuels. Ce qui permet un gain de temps considérable. De plus l’absence d’expert-comptable permet réduire les coûts.

Quels sont les avantages fiscaux pour une micro-entreprise ?

Le statut de micro-entrepreneur offre la possibilité de bénéficier d’une franchise de TVA c’est-à-dire de se dispenser de la facturation de la TVA à ses clients. Ce qui permet de ne pas faire une déclaration de TVA et d’augmenter ses marges en s’alignant au prix du marché et en proposant des prix plus compétitifs. En termes d’obligations fiscale et sociale, le micro-entrepreneur en tant que tel peut opter pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu sous réserve de respecter les conditions d’éligibilité. Une capacité qui lui permettra de s’acquitter des obligations sociales et fiscales en un seul prélèvement effectué directement sur son chiffre d’affaires. Un prélèvement qui peut varie de 13,80 % à 24,2 % en fonction du domaine d’activité, que ce soit une vente de marchandise, une vente prestation de services artisanale ou commerciale ou une activité libérale.

Comment devenir auto-entrepreneur en quelques clics ?
C’est quoi une SARL unipersonnelle ?