Lancer son propre projet de franchise

franchise

Se lancer dans un grand projet tel que la création d’une franchise est assez courant de nos jours. En effet, nombreux sont les particuliers, qui veulent voler de leurs propres ailes et avoir leur entreprise. Seulement, ce genre de décision ne se prend pas à la légère. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Mais quels sont ces critères ?Comment savoir si ces derniers ont été respectés ? Pour connaître les réponses, lisez ces quelques lignes.

Qu’est-ce qu’une franchise ?

Nombreux sont les diplômés qui galèrent après leurs études. En somme, il y a ceux qui dénichent un travail de suite, ceux qui décrochent un poste ne correspondant pas réellement à leurs études. Et pour finir, les fonceurs qui se battent bec et ongles pour créer une franchise. Concept de plus en plus développé en France, la franchise est une forme de collaboration entre deux sociétés indépendantes au niveau juridique et financier. Habituellement, le franchisé peut entreprendre une fois les clés en main, ce qui augmente ses chances de réussite. Le franchiseur, grâce au système de franchise, améliore son
positionnement en développant son réseau et apporte l’assistance nécessaire aux franchisés.

Quelles sont les étapes à suivre pour ouvrir une franchise ?

Pour devenir franchisé quelques étapes fondamentales doivent être prises en considération. En commençant notamment par établir un budget à allouer pour son projet de franchise. Afin d’ouvrir une franchise, le franchisé doit payer un droit d’entrée. Droit auquel s’ajoutent des frais supplémentaires : redevance publicitaire, redevance de fonctionnement…. Généralement, ce montant varie suivant les enseignes ou le secteur d’activité. Ensuite vient le choix du futur secteur d’activité : alimentation, magasin, immobilier, etc. Tous les domaines visibles dans l’annuaire de la franchise sont exploitables. Néanmoins, avant de s’aventurer, il est recommandé de se renseigner un minimum sur la concurrence. Outre ce point, il y a la réalisation d’une étude de marché, sans oublier la recherche d’un local. Ici, avoir le consentement du franchiseur est vital. Habituellement, ce dernier évalue lui-même les emplacements choisis par ses futures franchises.

Où trouver un financement pour sa franchise ? Quel statut choisir ?

Il n’est jamais facile d’entreprendre une aventure telle que le fait de créer une franchise. Non seulement cela demande du sérieux et de la maturité, mais il requiert également de l’argent. Plus précisément un financement de départ assez conséquent. Ceci dit, pour y arriver, beaucoup utilisent leur apport personnel ou font appel à des investisseurs. Dans ce genre de cas, la famille et les amis proches sont souvent les plus sollicités. Ils deviennent alors des associés, des actionnaires ou bien des acteurs importants au sein de la franchise. En revanche, si le franchisé a du mal à constituer cet argent, libre à lui d’emprunter à la banque. En France, certains organismes viennent en aide en finançant la création d’entreprises. Les dossiers de demande sont ordinairement traités selon la situation du concepteur. Côté statut juridique, vu que le franchisé est juridiquement indépendant du franchiseur, il peut élire lui-même le statut qu’il désire : SARL, SA, SAS, SNC. Cette sélection sera guidée par le montant de son investissement, le nombre de ses associés, etc. Il peut aussi sélectionner un statut en entreprise individuelle pour certaines activités. Par contre, il doit de se faire épauler par un expert juridique afin de l’aiguiller sur les options les plus rentables.

Guide en ligne pour créer et lancer son entreprise
Quels placements financiers choisir ?